Le Synthédiseur, Synthé d\'Ici et d\'Ailleurs

Le Synthédiseur, Synthé d\'Ici et d\'Ailleurs

The Intervoïd Festival

The Intervoïd Festival

Composition, Synthetizeurs, Mixing, Text and Graphic-Art by Pierre Rosique

 

 

The Intervoïd Festival

The Intervoïd Festival

 

Déserts fleuris de roches siffleuses,

Dunes cristallines où se dorent nues les femmes pulpeuses,

Grenades offertes à la caresse du temps,

Improbables édifices sortis de la mémoire révélée,

Girafes enjouées vêtues de résilles roses ;

Bienvenus à l’Intervoïd Festival,

Osez oser,

Osez un rendez-vous qui date avec Mithridate et ses poisons délicieux,

Osez le saut du lit, le rire aux éclats et l’ingénue toute de sexe vêtue,

Osez assis les vents debouts ;

Sur Scène, des groupes fantastiques, le tout et son contraire, la veuve et l’orphelin, l’Eté astral, Les femmes et les enfants d’abord, Advienne que pourra, Délice d’un jour, Demain on rase gratis, et les Lendemains qui chantent vous régaleront de leurs soyeuses mélopées.

Bienvenus à l’Intervoïd Festival,

Venus de Cappadoce, les rhinocéros défilant dans leurs noirs carrosses,

Dansant sur des musiques chaloupées, les boas alambiqués,

Réceptacles des tirs d’Artifesses, les nuages vibrants saturés de pourpre ;

Bienvenus à l’Intervoïd Festival,

Osez le soupir de la nuit défaite,

Osez l’attente des promesses refaites,

Osez l’arrivée du nouvel Astre. You say 17, I say 17, I say 17

 

 

Flowery deserts of chirping rocks,

Crystalline dunes where naked pulpy women tan,

Granada offered to the time caress,

Improbable buildings brought out of the revealed memory,

Cheerful giraffes dressed in pink nets;

welcome in the Intervoïd Festival,

Dare to dare,

Dare a meeting which dates with Mithridate and his delicious poisons,

Dare the jump of the bed, and the unsuspicious quite of sex dressed,

Dare sat the head winds;

On stage, Fantastic Bands, the whole and its opposite, the widow and the orphan, the astral Summer, The women and the children at first, Come what may, Day delight, That's a hollow promise, and the brighter future will treat you of their silk manufacturers monotonous chants.

Coming from Cappadocia, rhinoceros parading in their blacks coaches,

Dancing on swaying musics, the over-subtle boas,

Receptacles of the Artifesses shootings, saturated of purple, the vibrating clouds;

welcome at the Intervoïd Festival,

Dare the sigh of the undone night,

Dare the wait of the redone promises,

Dare the new Celestial body arrival. You say 17, I say 17, I say 17

 



31/12/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres